l'Afrique du 21ème siècle

UEMOA : le Togo en quête de 30 milliards FCFA

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par Amadou Bâ

Faure Gnassingbé, Président du Togo

Le Togo revient sur le marché financier régional. Selon le tweet UEMOA-Titres, ce pays d’Afrique de l’ouest est en quête de 30 milliards FCFA, pour soutenir son économie fragilisée par la crise sanitaire du Covid-19. Le Togo de Faure Gnassingbé devait retrouver, vendredi le marché financier régional, près de six mois après sa dernière sortie des obligations de recouvrement (ODR).

Pour soutenir son économie fragilisée par la crise sanitaire du Covid-19, le Togo espère environ 30 milliards de FCFA. Le titre a une valeur nominale de 10 000 FCFA, une échéance de 7 ans (84 mois) et un taux d’intérêt de 5,8%. Les Obligations de relance (ODR) ont été reconduites le 1er avril. Elles avaient été lancées en 2021 par la BCEAO et les agences régionales des valeurs mobilières.

L’objectif de ces outils est de permettre aux pays membres de l’UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo), de financer leurs plans de relance économique à grande échelle après la pandémie de Coronavirus. À ce jour, le Togo a mobilisé plus de 300 milliards FCFA à travers ce mécanisme.

Pour rappel, le Togo avait déjà annoncé avoir levé 30 milliards FCFA sur le marché financier régional, lors de sa cinquième sortie le vendredi 19 mars 2022. Le 4 mars, il avait achevé sa quatrième incursion sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), en levant les 30 milliards FCFA. Il s’agit d’un emprunt obligataire sur 15 ans, le deuxième depuis novembre dernier.

LES PLUS LUS