Présidentielle en Guinée : Sans surprise, Alpha Condé qui tenait à son 3ème mandat proclamé vainqueur !

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par la Rédaction

Le président sortant guinéen Alpha Condé

Les recours de quatre candidats, dont Cellou Dalein Diallo, ont été rejetés par la Cour constitutionnelle qui proclame le président sortant Alpha Condé vainqueur de la présidentielle.

Sans surprise, Alpha Condé qui tenait coûte que coûte à son troisième mandat a été proclamé vainqueur de la présidentielle par la Cour constitutionnelle. Cette dernière, qui a validé les résultats proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a rejeté comme il fallait s’y attendre les recours de quatre candidats, dont Cellou Dalein Diallo.

Selon la Cour constitutionnelle, les recours intentés par les quatre candidats sont « mal fondés », estimant qu’il n’y a pas eu d’irrégularités dans le scrutin. Selon les résultats officiels, le chef d’Etat sortant a obtenu 2 438 815 voix, soit 59,50 %. Quand à son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, il a obtenu 33,5 % des suffrages.

Une contestation qui a engendré des dizaines de morts…

D’après le président de la Cour, Mohamed Lamine Bangoura, Alpha Condé a obtenu la majorité absolue, précisant qu’il est donc élu « au premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre, président de la République de Guinée ».

Alpha Condé est proclamé vainqueur du scrutin alors qu’il est vivement contesté depuis qu’il a annoncé se présenter de nouveau à la présidentielle pour un troisième mandat, engendrant des manifestations, où des dizaines de personnes ont péri. Les contestataires du chef d’Etat sortant lui reprochent son immobilisme, la dégradation des conditions de vie des populations, ou encore le non respect de ses engagements. Certains vont même plus loin, estimant avoir été trahi par celui qui leur avait donné tant d’espoir à son arrivée au pouvoir, en leur promettant des lendemains meilleurs…

LES PLUS LUS