Pluie d’hommages à Chadwick Boseman, mort d’un héros en fiction comme dans la vraie vie

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par la Rédaction

Chadwick Boseman, incarnant Black Panther

La mort de Chadwick Boseman, qui incarnait le héros des studios Marvel Black Panther à l’écran, a créé une onde de choc partout dans le monde. Les hommages se poursuivent depuis son décès, rappelant qu’en fiction comme dans la vraie vie, il était plein d’humanité et se souciait toujours des autres.

A Hollywood comme ses fans basés partout dans le monde beaucoup sont encore sonnés. Chadwick Boseman n’était pas seulement un héros à l’écran mais également dans la vraie vie. C’est ce qui ressort des nombreux hommages rendus à l’acteur, qui incarnait Black Panther, décédé à l’âge de 43 ans d’un cancer du côlon, à Los Angeles, entouré de son épouse et de sa famille. Cela faisait en effet quatre ans qu’il luttait en secret contre la maladie, qui ne l’a pas empêché de travailler très dur, de donner le meilleur de lui-même et d’avoir toujours une attention pour les autres.

C’est sa grande humanité, en effet, que mettent en avant ceux qui ont collaboré et travaillé avec lui lors des tournages. A l’instar de Brie Larson (Captain Marvel) qui a tenu à lui rendre hommage sur Instagram : «Chadwick était quelqu’un qui rayonnait de puissance et de paix. Qui représentait bien plus que lui-même. Qui a pris le temps de vraiment voir comment vous alliez et a donné des mots d’encouragement lorsque vous n’étiez pas sûr de vous. Je suis honorée d’avoir les souvenirs que j’ai avec lui. Les conversations, les rires. Mon cœur est avec toi et ta famille. Tu nous manqueras et tu ne seras jamais oublié. Repose avec force et en paix mon ami

Même son de cloche pour Marc Ruffalo, qui incarnait Hulk dans les Avengers, qui n’a pas caché son émotion sur Twitter : «Tout ce que j’ai à dire, c’est que les tragédies qui se sont accumulées cette année n’ont été qu’aggravées par la perte de Chadwick Boseman. Quel homme et quel immense talent. Mon frère, tu étais l’un des plus grands de tous les temps et ta grandeur ne faisait que commencer».

Les hommages émouvants de Barack Obama, Chris Evans, Marc Ruffalo…

Pour Chris Evans, qui incarne Captain America, son décès est au « delà du déchirement. Chadwick était spécial. Un vrai original. C’était un artiste profondément engagé et constamment curieux. Il lui restait tellement de travail incroyable à créer. Je suis infiniment reconnaissant de notre amitié. Repose avec force, cher roi».

Dans le monde politique également, de nombreux hommages ont été rendus à l’acteur. C’est la cas de l’ancien président des Etats-Unis Barack Obama et de son épouse Michelle Obama, qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux : « Chadwick était venu à la Maison Blanche pour travailler avec des enfants lorsqu’il venait d’interpréter Jackie Robinson. On pouvait dire tout de suite qu’il était béni. Être jeune, doué et noir, utiliser ce pouvoir pour donner des héros à admirer, faire tout cela dans la douleur, quel parcours de vie. »

De même, Joe Biden, candidat des démocrates à la présidentielle des Etats-Unis, a tenu à lui rendre hommage dans ce tweet : « Le vrai pouvoir de Chadwick Boseman était plus grand que tout ce que nous avons vu à l’écran. De Black Panther à Jackie Robinson, il a inspiré plusieurs générations et leur a montré qu’elles pouvaient être tout ce qu’elles voulaient, même des superhéros. Ma femme Jill et moi prions pour les siens dans ce moment douloureux », a-t-il indiqué.

Chadwick Boseman a profondément marqué les esprits en incarnant le super-héros Black panther à la tête du Wakanda, une civilisation en Afrique très avancée technologiquement et largement en avance par rapport au reste du monde. Son rôle en tant que premier héros noir des studios Marvel a été salué partout dans le monde et a particulièrement ému la communauté afro-américaine, notamment les enfants qui s’y sont identifiés. Au délà de la fiction, il restera dans les mémoires comme un héros aussi dans la vraie vie, qui n’hésitait pas à rendre visite aux enfants atteints du cancer, alors que lui-même luttait en silence contre la maladie, tout en continuant à faire rêver des générations entières.

LES PLUS LUS