Le policier blanc qui a abattu l’Afro-américain Rayshard Brooks en prison!

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par la Rédaction

Une manifestation pour dénoncer le meurtre de Rayshard Brooks

Garrett Rolfe, le policier blanc qui a abattu Rayshard Brooks, un Afro-Américain de 27 ans à Atlanta, a été inculpé pour meurtre et placé en détention jeudi.

Le policier blanc Garrett Rolfe, inculpé pour le meurtre de l’Afro-américain de 27 ans, Rayshard Brooks, a été placé en détention jeudi, dans la prison du comté de Fulton, indique l’établissement pénitencier sur son site internet. Mercredi le procureur local Paul Howard avait émis un mandat d’arrêt à son encontre et lui avait donné une journée pour se rendre de lui-même aux autorités.

Le collègue du meurtrier de Rayshard Brooks coopère avec la justice et témoigne contre lui

Devin Brosnan, le collègue du meurtrier de l’Afro-américain, présent sur les lieux du crime, a également été inculpé pour « agression ». Ce dernier qui s’est rendu à la police jeudi a été finalement remis en liberté sous caution, acceptant de coopérer avec la justice et de témoigner contre son collègue, rapportent les médias locaux.

« M. Brooks ne représentait pas de menace immédiate »

Selon l’autopsie officielle, Rayshard Brooks a succombé après avoir reçu deux balles dans le dos. D’après le rapport officiel du Georgia Bureau of Investigation, Rayshard Brooks s’était endormi dans sa voiture sur une allée du restaurant Wendy’s et des employés de l’établissement ont contacté la police parce que son véhicule bloquait les clients.

Toujours d’après ce rapport, le jeune homme a résisté lorsque la police a voulu l’interpeller, soulignant que les images de vidéo surveillance montrent « qu’au cours d’une lutte physique avec les agents », il s’est emparé du Taser de l’un des agents et a pris la fuite. Mais les choses dégénèrent très vite. Poursuivi à pied par les policiers, l’agent Rolfe a alors ouvert le feu, même si, selon le procureur, « M. Brooks ne représentait pas de menace immédiate ».

LES PLUS LUS