l'Afrique du 21ème siècle

L’Algérie signe un nouveau contrat gazier avec Italie

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par John WALCOTT

Le Directeur général d’ENI, Claudio Descalzi, et le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar

La compagnie pétrolière et gazière algérienne Sonatrach et le groupe italien ENI ont signé un nouveau contrat gazier, à Alger, en présence du Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, et du Premier ministre italien, Mario Draghi, hier lundi. L’accord permet aux deux sociétés de « fixer le niveau des prix de vente du gaz pour l’exercice 2022-2023 en fonction des conditions du marché conformément aux termes de la révision des prix du contrat ».

Après l’Espagne, la société pétrolière et gazière algérienne Sonatrach vient de signer un contrat gazier avec un autre pays européen. La société algérienne a paraphé un accord avec le groupe italien d’hydrocarbures ENI. La réunion s’est déroulée en présence du Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, et du Premier ministre italien, Mario Draghi, ainsi que des délégations des deux pays, notamment le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, et le Directeur général d’ENI, Claudio Descalzi.

L’accord pourrait accélérer le développement de projets de production de gaz naturel, en conjuguant les efforts des deux sociétés et d’augmenter les volumes de gaz exportés en utilisant les capacités disponibles du gazoduc Enrico Mattei (Transmed). Cet accord confirme la « forte » collaboration entre les deux sociétés, aussi bien dans les activités d’exploration et de production d’hydrocarbures, ainsi que dans le domaine des énergies nouvelles et renouvelables, telles que l’énergie solaire, l’hydrogène, les biocarburants, le captage, le stockage et l’utilisation du CO2.

Par ailleurs, il atteste aussi la volonté de la société italienne privée d’hydrocarbures, ENI, partenaire stratégique, de poursuivre ses investissements avec Sonatrach et de renforcer sa présence en Algérie. La société pétrolière et gazière algérienne a indiqué que la relation commerciale avec ENI, est l’un des clients les plus importants depuis 1977.

Ces vingt dernières années, le contrat de vente de gaz naturel a permis de fournir à la partie italienne un volume totalisant plus de 300 milliards de mètres cubes.

LES PLUS LUS