Guinée : La France menace Alpha Condé et le somme de « faire la lumière » sur les opposants en prison

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par AP21

Le président guinéen Alpha Condé

Face aux opposants emprisonnés en Guinée, la France somme le chef de l’Etat guinéen de « faire toute la lumière » concernant leur détention.

Paris a décidé de regarder de plus près la situation des opposants en Guinée. Lors d’une séance à l’Assemblée nationale mercredi, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a sommé mercredi au dirigeant  guinéen Alpha Condé de «faire toute la lumière» sur les opposants en prison, menaçant d’émettre des sanctions dans le cas contraire.

«Avec l’Union européenne, nous avons demandé aux autorités de Guinée de faire toute la lumière sur les événements qui se déroulent en ce moment, avec éventuellement des mesures à prendre si cette lumière n’est pas faite», a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Alpha Condé a été investi pour un troisième mandat très contesté mardi 15 décembre dernier. De nombreuses associations des droits de l’Homme dénoncent les dérives du système sécuritaire dans le pays. De même, l’organisation de défense des journalistes, Reporters sans frontières (RSF) estime que la liberté de la presse est menacée en Guinée, avec des intimidations de plus en plus fréquentes des professionnels des médias.

LES PLUS LUS