Ghana : Un ministre positif au covid-19 contraint de démissionner pour non respect de l’isolement!

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par la Rédaction

Le secrétaire d’Etat au commerce et à l’industrie Kingsley Ahenkorah

Positif au covid-19, le secrétaire d’Etat au commerce et à l’industrie Kingsley Ahenkorah a démissionné vendredi de ses fonctions pour ne pas avoir respecté les mesures d’isolement.

Au Ghana, le non respect des règles sécuritaires contre le coronavirus qui ébranle le monde est sévèrement sanctionné ! Et même les membres du gouvernement ne sont pas épargnés. Pour ne pas avoir respecté les règles d’isolement, le secrétaire d’Etat au commerce, Kingsley Ahenkorah, a démissionné de ses fonctions vendredi avec «effet immédiat», a indiqué dans un communiqué la présidence.

«Le secrétaire d’Etat a reconnu qu’il avait enfreint les règles d’auto-isolement»

Selon la présidence, «le secrétaire d’Etat a reconnu qu’il avait enfreint les règles d’auto-isolement qui prévalent en cas d’infection au nouveau coronavirus, en allant faire campagne dans les bureaux d’enregistrement électoraux», en vue des élections législatives auxquelles il est candidat sous les couleurs du parti présidentiel.

Une démission en partie provoquée par une vive polémique suite à la diffusion de vidéos de lui sur la toile, où on le voit célébrer les résultats des primaires du Nouveau Parti patriotique (New Patriotic Party, NPP). Kingsley Ahenkorah s’est toutefois défendu, assurant qu’il ne s’était pas rendu au milieu d’une foule, précisant n’avoir parlé qu’à quelques personnes.

Le Ghana a recensé vendredi 18 000 cas de coronavirus et 117 décès. Bien que le confinement soit levé, les autorités ont instauré de nombreuses mesures sécuritaires pour limiter la propagation du virus, prônant la distanciation sociale ou encore le port du masque.

LES PLUS LUS