Décès d’ATT : le Mali perd « un de ses meilleurs présidents », déplorent des Maliens

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par Mouhamadou Touré

Le décès de l’ex-président malien Amadou Toumani Touré (ATT) à l’âge de 72 ans des suites d’une maladie du cœur a été suivi d’une pluie d’hommage par de nombreux maliens, qui assurent qu’il a été l’un des meilleurs chefs d’Etat du Mali malgré ses manquements et le coup d’Etat de 2012 qui a provoqué sa chute.

A Bamako,

Celui qu’on surnommait « l’ami des enfants » s’en est allé. Beaucoup peinent toujours à y croire. Nombreux sont les Maliens qui ont tenu à lui rendre hommage notamment via les réseaux sociaux. A 72 ans, l’ancien président du Mali Amadou Toumani Touré dit ATT s’est éteint mardi 10 novembre 2020, des suites d’une maladie à Istanbul en Turquie où il avait été évacué d’urgence pour des soins. La date des funérailles nationales de l’ancien président n’a pas encore été fixée. Elle fera l’objet d’un communiqué ultérieur, a déclaré le Premier ministre Moctar Ouane quelques heures après son décès.

Acteur majeur de la démocratie malienne, « ATT a contribué à façonner le visage moderne du Mali » de Kidal à Kayes, a déclaré le Président de la transition, Bah Ndaw. « Notre chagrin aujourd’hui est grand et il est d’autant plus grand que nous pleurons ATT, un peu moins de deux mois après le décès de l’ancien Président, feu Général Moussa Traoré », regrette le Président Ndaw.

« Une perte cruelle »

Général de corps d’armée, ATT a dirigé le Mali du 8 juin 2002 au 22 mars 2012. Il est considéré, grâce à ses réalisations, comme l’un des meilleurs présidents du pays par de nombreux Maliens. C’est « une perte cruelle », déclarent ceux qui ont témoigné des qualités de ATT à travers le pays. Un hashtag #ATTchallenge a même été lancé par des internautes. A travers ce hashtag sur Facebook, plusieurs dizaines de ses réalisations sont saluées par des Maliens. Parmi ces actions, l’instauration de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), le programme des logements sociaux, des routes, des ponts, des hôpitaux, des écoles entre-autres…

Un hastag « ATT chalenge » pour mettre en lumière ses réalisations

« Merci pour ton patriotisme », a par exemple déclaré sur Facebook Bouba Labasse Soldatd’info. « Merci pour tes œuvres pour la nation », publie Cheïck Hassane Dem sur sa page. Mame Diarra Diop, journaliste à Mikado FM a aussi remercié ATT « d’avoir honoré les rendez-vous annuels avec la presse et ce grand respect pour les hommes et femmes de Médias ». « Merci pour les universités et les logements sociaux surtout et merci d’avoir aimé ton peuple », a ajouté Fatima Mint Khalil Touré. « Merci pour la gratuité de la césarienne au Mali. Merci d’avoir osé nommer une femme premier ministre. », a rappelé de son côté Adam Dicko.

« Ils font comme s’il était parfait »

Toutefois certains ont aussi souligné des côtés « négatifs » du bilan de Amadou Toumani Touré à la présidence du Mali. « Ils font comme s’il était parfait », regrette Ousmane Djo Guindo. « Merci d’avoir soutenu Mouarmar Kaddhafi ! Merci aussi d’avoir reçu à Koulouba nos Frères venus de la Lybie armes lourdes en mains ! Challenge là est trop doux ! », a déploré, pour sa part, le comédien malien Cheknito Cousin Bonzaya.

Rappelons que c’est à moins de trois mois de la fin de son deuxième mandat que le Général Amadou Touré a été renversé par un coup d’Etat en mars 2012. Il s’est ensuite exilé à Dakar pendant sept ans.  Il est rentré définitivement au Mali en décembre 2019.

LES PLUS LUS