l'Afrique du 21ème siècle

Covid-19, la fabrique des milliardaires

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par Antoine Caburet

Un homme masqué face au coronavirus (image illustrative)

La pandémie qui frappe de plein fouet le monde entier, depuis janvier 2020, affecte l’ensemble de la planète, mais pas forcément de la même manière. Si le Coronavirus fait des malheureux, il a permis à d’autres de devenir milliardaires.

Les vaccins contre le Covid-19 ont permis à au moins neuf personnes de devenir milliardaires, dont le PDG français de Moderna Stéphane Bancel, et leur fortune cumulée permettrait de vacciner les pays les plus pauvres, a affirmé jeudi l’ONG Oxfam.

Ces nouvelles fortunes ont émergé « grâce aux profits faramineux des groupes pharmaceutiques qui ont un monopole sur la production de vaccins contre le Covid », estime Oxfam.

Ces chiffres sont basés sur le classement du magazine américain Forbes et sont publiés par la « People’s Vaccine Alliance », dont fait partie Oxfam, qui regroupe des organisations et personnalités réclamant la gratuité des vaccins contre le Covid, partout dans le monde.

En effet, même si ces nouvelles fortunes permettraient de vacciner toute la population mondiale, l’ONU s’inquiète de la situation vaccinale en Afrique. Par ailleurs, le conseil de sécurité des Nations Unies souligne que le continent n’a reçu « que 2% de tous les vaccins administrés à l’échelle mondiale ». Selon l’ONU, « il faut offrir à toutes et tous, y compris aux plus vulnérables, un accès équitable à des diagnostics, des traitements, des médicaments et des vaccins de qualité».

Même si le continent africain est moins touché par la pandémie que l’Europe, il continue de compter ses morts qui sont au nombre de plus de 127 000 pour l’Afrique. Chiffres qui s’expliquent notamment par l’apparition de nouvelles vagues de la maladie.

C’est dans ce contexte que le conseil de sécurité invite donc les pays qui le peuvent à faire don de doses, alors que le Centre de contrôle et de prévention des maladies en Afrique (Africa CDC) espérait déjà, la semaine dernière, une « ouverture » afin d’approvisionner le continent en vaccins anti-Covid.

LES PLUS LUS