l'Afrique du 21ème siècle

Covid-19 : 50 millions de personnes menacées par l’extrême pauvreté en Afrique

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par la Rédaction

Un travailleur du secteur informel (DR)

Selon un rapport de la Banque africaine de développement, au moins 50 millions de personnes en Afrique risquent de basculer dans l’extrême pauvreté, en raison des conséquences économiques de la crise sanitaire du coronavirus.

La crise du sanitaire du coronavirus n’a pas été sans impact dans les économies africaines. Dans un rapport publié mardi, intitulé Perspectives économiques en Afrique, la Banque africaine de développement (BAD) indique que 50 millions de personnes sont menacées par l’extrême pauvreté en raison des conséquences économiques mondiales de la pandémie.

Une récession se profile…

Le continent n’est en effet pas épargné par la crise économique qui gangrène le monde entier, bien qu’il soit après l’Océanie le moins touché par la pandémie de Covid-19, avec près de 500 000 cas, dont près de 11 700 morts, selon un dernier décompte datant du 7 juillet. Selon la BAD, «entre 28,2 et 49,2 millions d’Africains pourraient basculer dans l’extrême pauvreté» cette année et l’année prochaine.

Par rapport aux prévisions de croissance avant la crise du Covid-19, qui étaient largement positives, la BAD prévoit également une récession économique pour le continent, avec une contraction du PIB de 1,7% à 3,4% cette année, soit une perte de 5,6 à 7,3 points .

LES PLUS LUS