l'Afrique du 21ème siècle

Côte d’Ivoire : 826 millions de dollars pour booster le tourisme

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

John WALCOTT

Des éléphants dans un parc

Le tourisme en Côte d’Ivoire connaît une croissance régulière depuis plus d’une décennie, selon la Banque mondiale. Malheureusement, le Covid-19 a freiné cet élan. Néanmoins, le gouvernement ivoirien tente de relancer la filière, notamment grâce à la mise en place de plusieurs mesures. Ainsi, d’ici 2025, il investira 825,8 millions de dollars pour renforcer l’industrie touristique. L’investissement servira à financer la réalisation d’un projet appelé « Tour de la Nation ».

Après la pandémie mondiale de Coronavirus, qui a durement frappé l’économie nationale, la Côte d’Ivoire s’apprête à investir 825,8 millions de dollars pour renforcer l’industrie touristique d’ici 2025. Ce vaste projet comprend la construction d’un hôtel cinq étoiles de 225 chambres sur le plateau, la construction de trois tours jumelles sur le site AIP, la restauration et l’agrandissement d’un hôtel du golf et le développement d’un ressort de 1 000 chambres. Sur le site de Dahlia Hibiscus, la superficie est de 148 hectares.

Il s’agira également de revaloriser la baie de Cocody, de restaurer les équipements et le patrimoine hôtelier du pays dans le cadre de la CAN 2023 à Abidjan et Yamoussoukro, de rénover le Ranhotel et de construire un hôtel Noom à Bouaké. Le projet « Tour de la Nation » propose une série d’hôtels appelés « Hôtels Kama » à l’intérieur du pays. Une initiative baptisée « Biafra Smart City » sera mise en place à Treichville, et deux autres à Marcory City baptisées « Serena Village » et « la promenade du monde ». Il est aussi prévu de créer 15 parcs, espaces et centres de loisirs intégrés, entre autres.

Le directeur général de l’Industrie touristique et hôtelière, Dr Klo Fagama, a ainsi annoncé l’ouverture prochaine de l’Ecole supérieure de tourisme et d’hôtellerie de Daoukro et la création de sept centres de formation dans le secteur du tourisme. Par ailleurs, Yamoussoukro, la capitale de la Côte d’Ivoire, va mettre en place une académie du tourisme et de l’hôtellerie à vocation sous-régionale. Toutes ces initiatives seront ajoutées au secteur du tourisme à l’Université de San Pedro, visant à renforcer la formation des ressources humaines dans le secteur de l’événementiel.

À travers tous ses investissements, les autorités ivoiriennes visent à porter la contribution du tourisme au PIB à 10% au cours des trois prochaines années. Selon Klo Fagama, entre 2019 et 2020, le taux a baissé de 5,5%, passant de 7,3% à 1,8%, principalement à cause du Covid-19. Le gouvernement espère porter les arrivées de touristes dans le pays à 5 millions grâce au programme, soit près de 3 millions de plus qu’en 2019.

LES PLUS LUS