Coronavirus : la Centrafrique inaugure un nouveau centre hospitalier de 127 lits

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Inauguration du nouveau centre hospitalier, le 7 mai, à BANGUI (Photo: ministère de la Santé)

Par Flora Mbagna

A Bangui,

La Centrafrique, qui n’avait que 15 lits pour accueillir les patients du Covid-19, a inauguré, le 7 mai, un nouveau centre hospitalier dans la capitale Bangui de 14 chambres et 127 lits.

En Centrafrique, le gouvernement qui a conscience qu’il est face à une course contre la montre pour éviter la propagation du virus s’active. Le pays aux moyens sanitaires dérisoires comptabilisait au 8 mai un total de 143 cas depuis le début de la déclaration de l’épidémie sur son sol, dont 10 cas guéris après un traitement.

Inauguration du nouveau centre hospitalier, le 7 mai, à BANGUI (Photo: ministère de la Santé)

Un nouveau centre financé par l’agence italienne de coopération

Face à la situation, les autorités sanitaires ont inauguré, le 7 mai, un nouveau centre hospitalier et universitaire, dans la capitale centrafricaine Bangui. Il est doté de 14 chambres et 127 lits et a été financé à hauteur de 28 millions de Fcfa par l’agence italienne pour la coopération au développement.

Rappelons que le pays ne disposait jusqu’à présent que de 15 lits pour accueillir les malades du coronavirus dans son centre de prise en charge, à l’hôpital de l’Amitié, à Bangui. « C’est une extension que nous sommes en train de mettre en place en plus du premier centre de prise en charge qui est à l’Hôpital de l’Amitié », a expliqué le ministre de la Santé Pierre Somsé dans une interview accordée à RFI.

Des cas majoritairement importés du Cameroun voisin

Les autorités souhaitent aussi renforcer la lutte contre l’épidémie au niveau des frontières du pays. Le mercredi 6 mai, le ministre de la Santé et le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Centrafrique, Severin Van Xylander ont effectué une mission à Beloko Garoua-Boulaï, à la frontière entre le Centrafrique et le Cameroun pour l’installation d’un centre de dépistage et de contrôle. L’objectif, organiser l’installation des agents de lutte contre le virus afin de dépister tous les passagers qui entrent sur le territoire centrafricain.

Selon les autorités centrafricaines, la majorité des cas contaminés par le virus en Centrafrique sont importés du Cameroun voisin. En attendant, à Bangui, la population craint le pire depuis la confirmation de 49 nouveaux cas ce vendredi.

LES PLUS LUS