l'Afrique du 21ème siècle

Burkina Faso : Gare à ceux qui ne portent pas de masque, rendu désormais obligatoire !

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Par la Rédaction

Masque médical

Au Burkina Faso, les forces de l’ordre procèdent désormais depuis ce lundi au contrôle du port du masque, rendu obligatoire depuis le 27 avril dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 

Gare aux burkinabè qui n’arborent pas de masques! Les forces de l’ordre passent désormais à la vitesse supérieure, et contrôlent depuis ce lundi si le port du masque est bien effectif au sein de la population. Il a été rendu obligatoire par les autorités depuis le 27 avril, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et pour éviter la propagation de la maladie, indique un communiqué du gouvernement, datant du 17 mai. 

La population appelée à collaborer

Le gouvernement qui insiste sur le respect des mesures barrières, invite également « la population à la collaboration pour la réussite de cette opération », précise le communiqué. Pour mener à bien l’opération en question, le ministre de la Sécurité, Ousséni Compaoré, n’a pas hésité à descendre sur le terrain lundi pour effectuer un contrôle du port du masque au sein de la population, dans différentes rues de la capitale burkinabè Ouagadougou, distribuant également des masques à ceux qui n’en avaient pas.  

Au 18 mai, le Burkina Faso comptait 796 nouveaux cas confirmés, dont 51 décès.

LES PLUS LUS